space
Les activités du Club de Jeunes: la spéléologie

Certains d'entre-nous s'étaient spécialisés dans la recherche de cavités naturelles, et tout naturellement ont fait de la spéléologie.
Bien que sous-équipés nous avons fait pas mal des recherches du côté de La Romieu, ( dans le Gers) à 10 Km de Francescas environ.

Comme la tâche était rude et dangereuse, la plupart du temps nousétions accompagnés par un adulte qui était, lui expérimenté en la matière. Nous eûmes tout d'abord Mr Talenton maçon du Village, il faisait des bassins pour le bétail des fermes.
C' était un homme d'une grande sagesse et qui connaissait notre région par coeur. Il venait avec nous avec son fils Paul Talenton, que nous avions surnommé "Paul le Scrupuleux", tellement il était précis et même un peu maniaque dans ce qu'il faisait. Il réside actuellement à Moncrabeau.
Avec nous, il venait aussi Mr Ernest Zanatta, retraité de la Maison Parentà Nérac et ancien Contre-Maître. Ce dernier nous tira d'affaire un jour où nous fûmes bloqués par des éboulis, et que l'eau montait vu, qu'il y avait un orage à la surface...Nous étions à plus de 10 mètres sous terre ! Heureusement que nos parents n'ont jamais eu vent de cette histoire !

Voici (pour exemple), le Compte rendu de la sortie du 14 Juillet 1966.
Liste des participants de la Section Spéléologie du Jet-Rocket's Club.

Mr Zanatta Ernest dit Zana.
Bollo Yvon, Le Kix
Duprat Daniel, Le Gus
Bottacin Alain, Bota
Dupouy Gilbert, Gogol
Fourteau Michel, Mimiche
Le Goff Robert, Polaris
Bollo Alain, Le Nène
Bouglon Jean-Claude, Le Bat'd'Af.

Lieu choisi : Une carrière désaffectée située près de la Romieu, à 6 km de Ligardes.
Nous partîmes de Francescas à 15h30 avec 2 voitures, celle de Polaris et celle de Zana. Comme matériel, 5 lampes frontales, 5 casques, 4 cordes (100 M)
2 piolets, 1 appareil photo avec flash. Le temps était couvert, et la température voisine de 15 ° Celsius. Pas de pluie en vue.

La grotte d'entrée était très vaste et se continuait par un boyau de 1,20 m de haut environ et d'une longueur de 1800 mètres. En fait c'était un ruisseau souterrain.
Immédiatement, nous avons constaté la fraîcheur de l'eau, entre 11 ou 13 °. Plus nous nous enfoncions, plus la voûte s'abaissait.

Maintenant, le passage faisait 0,50 mètre. Il fallait ramper sur les coudes la boue, l'eau, les gravillons et les stalagmites nous écorchaient les genoux
tandis que les stalactites s'enfonçaient dans notre dos... Nous progressions, mais lentement... Au bout d'une heure et demi d'efforts, nous atteignîmes une autre Salle
Elle était plus vaste que la première et magnifique, avec des draperies..partout ! Le Bat'd'Af se confia : "Dire que nous avons ça, sous terre, loin de notre vue !"

Nous voulions prendre des photos, mais notre appareil, hélas, était plein d'eau. N'en pouvant plus, au bout de 1200 mètres, gelés, transis, épuisés et dans
un état lamentable, il fallait revenir vers la sortie...
Le retour s'effectua plus rapidement et sans de grands ennuis, ( Juste la lampe de Gus s'arrêta de fonctionner d'un coup).
Enfin, le jour apparut au soulagement de tous.

Dimanche 7 Août 1966, une autre expédition était prévue pour une autre Grotte.
Malheureusement, vers 7 heures du matin, il y eût de fortes pluies...
Le niveau de l'eau sous terre a monté dangereusement. Nous avons abandonné la partie. Nous sommes rentrés sagement au Club écouter de la Musique.

retour en haut

Mentions legales |Accueil |Plan du Site
e-mail Club de Jeunes -
Tous droits reserves Yvon Bollo
Conception et maintenance
: e-kommunikation.com