La légende de "La maison de La Hire", qui représente probablement les restes de la citadelle, qui est mentionnée dans les jurades de Francescas.

l'Histoire reste muette quant à savoir si La Hire a été propriétaire ou occupant occasionnel du Castet. Il n'existe aucun document qui confirme l'existence d'une maison habité par La Hire à Francescas. Probablement il s'agit de l'ancien château, transformé en citedelle à la fin du Moyen Âge, qui elle est mentionné dans les jurades.

Cette citadelle est le précurseur de la gendarmerie, son rôle principale consitait a faire regner l'ordre dans ce bourg.

la maison de la hirela maison de la hire

* Au 14ème siècle, construction d'un rempart.

* En 1577, une citadelle (donc remparts défensifs) est citée dans un texte.

* En 1809, le site est divisé en 3 parcelles.

* Durant le 19ème siècle, des aménagements de confort sont réalisés par les 3 propriétaires.

* En 1996, une partie des remparts (correspondant à la maison) est inscrite aux Monuments Historiques.

* En 2012, la mairie achète la maison qui est en mauvais état.

* En 2013, des travaux de consolidation puis de rénovation sont réalisés.

* Au début du 21ème siècle, la découverte de l'extérieur de la maison forte est libre et gratuite. La visite de l'intérieur est actuellement interdite.

Maison appuyée aux fortifications d'agglomération, et séparée de la maison voisine par un androne. L'édifice pourrait dater de la fin du 14e ou du début du 15e siècle : il est composé de 3 niveaux, le 2e servant au stockage et le 3e étant réservé à l'habitation comme l'indique la présence d'une cheminée, d'une fenêtre géminée à coussièges et de latrines sur les fossés. Le mur en pan de bois sur la rue semble avoir été refait au 16e siècle. La demeure a été divisée en 3 propriétés entre 1809 et 1842, dates des deux cadastres de Francescas ; elle a subi des modifications sur les 2 parcelles nord (reprises, augmentation du bâti). La couverture a été remaniée. Des remises ont été construites contre la maison dans les anciens fossés. L'escalier extérieur a été ajouté

Description : Elévation sur le rempart en pierre de taille à blocages, murs latéraux en pierre de taille, élévation sur rue en pierre de taille au rez-de-chaussée et pan de bois hourde en torchis au 2e étage. Pan de bois en croix de Saint-Andre superposées. Demeure à encorbellement.

Maison appuyée aux fortifications d' agglomération, et séparée de la maison voisine par un androne. L' édifice pourrait dater de la fin du 14e ou du début du 15e siecle : il est composé de 3 niveaux, le 2e servant au stockage et le 3e etant reservé a l' habitation comme l' indique la présence d' une cheminée, d' une fenêtre geminée à coussièges et de latrines sur les fosses. Le mur en pan de bois sur la rue semble avoir été refait au 16e siècle. La demeure a été divisée en 3 propriétés entre 1809 et 1842, dates des deux cadastres de Francescas ; elle a subi des modifications sur les 2 parcelles nord (reprises, augmentation du bâti) . La couverture a été r emaniée. Des remises ont été construites contre la maison dans les anciennes fosses. L' escalier extérieur a été ajouté.

En 1577 une citadelle existait selon le livre des jurades à Francescas. Il est plutôt probable que la Maison de la Hire ne représente que les restes de cette citadelle.

Cet édifice a été inscrit en partie au titre des Monuments historiques en décembre 1966 par son propriétaire

Renée Mussot-Goulard a pris l'initiative en 1983 de reconstruire les restes de la citadelle, faussement déclarée Maison de la Hire. Elle était propriétaire jusqu'en 2012.
( Renée Mussot-Goulard (Francescas, 22 décembre 1932-Condom, 12 mars 2011)

Publié le 09/03/2011
De nombreux points à examiner pour les conseillers municipaux franciscains à l'occasion du dernier conseil municipal avec entre autres : La mise en sécurité, en coordination avec le propriétaire, de la maison de la Hire appuyée aux fortifications de la ville, maison inscrite en partie aux Monuments historiques

En 2012, la mairie a achtée cette maison dans un bien mauvaises état et en 2013 en commancé le travaux de renovation.
Une fois réhabilité, il accueillera, indique le maire, la bibliothèque municipale ainsi que des logements.

Les coûts:

Marché public ou privé Référence du marché : 677862
Etat : Rectificatif Publié dans : BOAMP (25/04/13) 13-76091

Annexe 3 Régime fiche action 13 : Conservation et restauration du patrimoine protégé au titre des monuments historique
Nom et adresse du bénéficiaire
Commune de Francescas M. Raymond Soucaret, maire Mairie 47600 Francescas
Objet Restauration de la « Maison de La Hire » - tranche 1
Budget prévisionnel 153 889 € H
Montant de la demande 42 000 €
Subventions antérieures 1ère demande
Dépenses éligibles 140 000 € HT montant plafonné
Proposition 40 000 €

Ensuite
Annexe 4 Régime fiche action 13 : Conservation et restauration du patrimoine protégé au titre des monuments historiquesEtat récapitulatif des subventions attribuées
37 500 € 42 000 € demandée x x demandée demandée Commune de Francescas M. Raymond Soucaret, maire Mairie 47600 Francescas
Restauration de la « Maison de La Hire » -
demandée attribuée : 62 555 Euro
demandée attribuée : 37 500 Euro
demandée attribuée : 42 000 Euro

14.11.2015 - Réuni début novembre, le conseil municipal de Francescas a voté à l'unanimité pour le projet d'investissement dans sa totalité de la rénovation de la «maison de la Hire» ainsi que le plan de financement de la 3e tranche des travaux. Une décision qui fait suite à l'exposé du maire Paulette Laborde quant au montant des travaux de cette nouvelle tranche estimée à hauteur de 181 000 €, frais d'honoraires de maître d'œuvre inclus. Travaux pour lesquels une subvention de 40 % est octroyée par les services de la direction régionale des affaires culturelles d'Aquitaine (DRAC), le solde étant inscrit au budget communal.

La maison de la Hire côté rue en renovation 2014Les marches et l'entrée de la maison de la Hire côté villageLa maison de la Hire côté cours en renovation 2014

Une nouvelle tranche de travaux à l'ancienne citadelle

Réuni début novembre 2015, le conseil municipal de Francescas a voté à l'unanimité pour le projet d'investissement dans sa totalité de la rénovation de la «maison de la Hire», qui est plutôt l'ancienne citadelle, ainsi que le plan de financement de la 3e tranche des travaux.
Une décision qui fait suite à l'exposé du maire Paulette Laborde quant au montant des travaux de cette nouvelle tranche estimée à hauteur de 181 000 €, frais d'honoraires de maître d'œuvre inclus. Travaux pour lesquels une subvention de 40 % est octroyée par les services de la direction régionale des affaires culturelles d'Aquitaine (DRAC), le solde étant inscrit au budget communal.

Le futur:

selon le bureau BDF Architectes Henri Blanchot - Aurélien Dufour - Emmanuel Fournier
63 av Emile Counord 33300 BORDEAUX Tel : 05 57 19 00 29, cette ancienne citadelle pourrait se présenter comme suit:

l'ancienne citadelle

 

retour top