Un nouvel outil beau comme un camion

Publié le 01/04/2019 par Francis Sigl.

La remise des clés du VSAB à l’adjudant Cédric Sartor, chef de centre. Photo F. S.

la caserne des pompiers à Francescas

Attendue depuis des années, la nouvelle caserne des sapeurs-pompiers franciscains a été inaugurée vendredi soir, en présence de Francis Da Ros, président du conseil d’administration du Service départemental de secours et d’incendie (Sdis 47), de Francis Bianchi, sous-préfet de Nérac-Marmande, du directeur du SDIS, Jean-Luc Queyla, d’élus, du lieutenant de gendarmerie, Timothée Mordacq, et de nombreux sapeurs-pompiers venus des corps voisins. « L’énergie développée par l’équipe municipale a enfin porté ses fruits », a déclaré le maire, Paulette Laborde.

Une réalisation qui a pu se faire avec la mise à disposition par la commune d’un hangar de 400 m². Une aubaine pour toutes les parties investies dans le projet, et un choix de cession qui a fait l’unanimité au sein de la collectivité.

Depuis des années, les sapeurs-pompiers continuaient à assumer leurs missions dans des locaux petits, peu adaptés, sans sanitaires ni vestiaires. Malgré tout ces manquements au niveau de l’outil du casernement, Cédric Sartor, adjudant et chef du corps des sapeurs-pompiers volontaires, a su maintenir l’osmose dans son équipe. Il en a été chaleureusement remercié par ses supérieurs et les officiels.

Un centre moderne

Le local trouvé, les rendez-vous se sont enchaînés. Visite du bâtiment par les responsables du Sdis 47 en 2017, décision de déménagement prise en février 2018 et travaux réceptionnés en janvier 2019, pour une inauguration ce mois-ci.

Un investissement de 91 200 euros, cofinancé au tiers par le Conseil départemental, le Sdis, et les communes couvertes en premier appel (Fieux, Francescas et Lasserre).

Une réalisation qui correspond au Plan pluriannuel immobilier engagé entre ces différentes parties pour améliorer le parc immobilier des secours sur 44 centres du département, depuis 2008.

Nouveau véhicule

Avec 66 sorties en 2018, et une population couverte d’environ 1 200 personnes, le centre de secours franciscain est un élément important dans le maillage du territoire rural. À ce jour, 14 pompiers volontaires, dont une femme, composent l’effectif du centre.

« Après la création de ce nouveau bâtiment, maintenant, les pompiers vont recruter », a lancé le maire de Francescas. Un encouragement supplémentaire avec, pour la première fois de son histoire, l’arrivée d’un véhicule de secours et d’assistance aux victimes (VSAV) qui vient compléter le parc déjà existant.

La conclusion est revenue au sous-préfet qui a rappelé l’importance des missions exercées par les sapeurs-pompiers, véritable service de proximité.

 

 

séparation

Francescas. Des numéros bien mémorisés par les écoliers

les pompiers et les écoliers


Les scolaires ont suivi l'atelier «comment alerter les secours»./ Photo DDM.. PG - Tous droits réservés. Copie interdite.

Vous êtes témoin d'un accident, d'un incendie, d'une bagarre… comment alerter les secours et se comporter face à ces événements ? Des questions que David Bernège, sapeur-pompier volontaire à Francescas et Fabien Murillo sont venus poser mardi aux enfants des écoles primaires franciscaines et moncrabelaises.

Dans le cadre d'une opération menée par la Mutualité sociale agricole, par petits groupes, ils ont écouté attentivement les explications avant d'être interrogés sur des cas pratiques pour voir si le message délivré a bien été assimilé.

Pas intimidés, les réponses sur l'utilisation des numéros 17,18,15 et 112 ont fusé à bon escient. Curieux même puisque certains enfants se sont interrogés sur la façon d'appeler les secours lorsque l'on est muet ou sourd.

Le 114, une information méconnue pour beaucoup, ce numéro d'urgence national et gratuit, rend accessible les communications avec les services de secours - police, pompiers, Samu des personnes sourdes ou malentendantes.

Une opération positive dont la nécessité n'est pas à négliger et à renouveler tant au niveau des enfants que des adultes. (La Dépêche du Mid - décembre 2012)

 

séparation

Caserne des Sapeurs Pompiers

Boulevard du nord
47600 Francescas
Tél. : 05.53.65.45.29

La caserne des pompiers a cent ans

Le centenaire de la création du centre a été célébré à l'occasion de la Sainte-Barbe. Après le dépôt de gerbes au monument aux morts, élus, pompiers et anciens se sont retrouvés à la mairie. De nombreux événements ont été relatés et parmi eux :
l'année 1906, où Pierre Trézeguet est le seul désigné pour utiliser la première pompe à incendie;


e 13 mars 1920, le Conseil Municipal désigne cinq hommes dévoués afin d'assister Trézeguet pour actionner la pompe à incendie six fois par an; un budget de 100 Francs est accordé. Sont désignés: Ludovic Broconnat, Louis Barrère, Charles Henry, Ismaêl Madère et Pierre Trézeguet. Voilà les premiers pompiers de Francescas.

1944 : Constitution officielle du Corps des Sapeurs-Pompiers avec un effectif de 15 hommes

1949, création d'une commission chargée du recrutement et la nommination du sous-lieutenant Valmont Fristalon comme chef de centre;

Voici deux photos de l'ancienne caserne des pompiers collé contre l'église:

garage des pompiers garage des pompiers


1959, une moto-pompe est achetée avec un emprunt local;
2004, incorporation du médecin-capitaine, le docteur Choinet...
Le chef de corps, Daniel Sartor, a ensuite présenté le bilan 2005 comprenant 54 interventions, 12 manoeuvres et la participation active des pompiers au Téléthon, ayant permis de récolter un peu plus de 800 euros.
Perspectives. Les perspectives 2006 et le SDAC ( Schéma départemental d'analyses et couverture des risques) ont ensuite été abordés. Avenir incertain, qui inquiète énormément les pompiers volontaires du centre. Tous s'accordent à dire qu'une révision de ce schéma doit être réalisée, chose qui n'avait pas été faite depuis vingt ans. Mais les sapeurs-pompiers sont contre la mutualisation du personnel et du matériel des centres de Francescas et de Moncrabeau.
Raymond Soucaret, maire de la commune, s'est ensuite dit préoccupé par les problèmes soulevés par le chef de corps et espère avoir plus d'informations à l'assemblée générale des maires. Christian Lussagnet, conseiller général, prit ensuite la parole: « Le SDAC a déjà fait couler beaucoup d'encre, mais peut-être a-t-il fait avancer les choses ». Le conseil d'administration du SDIS devrait prendre sa décision le 17 mars, après avoir rencontré au cours de différentes réunions les sapeurs-pompiers volontaires, les professionnels et les maires. Le dossier sera ensuite transmis au Conseil général pour avis, avant la décision finale prise par le préfet. Mais Christian Lussagnet semble confiant puisque, a priori, il n'y aurait pas ou peu de fermeture de centres. « Dans tous les cas, un chef de corps serait conservé dans chaque centre », a-t-il précisé.
La cérémonie s'est terminée par la remise des médailles.

Le camion des pompiers en 1989 devant la station 'Renault'

2005: Les pompiers ont célébré sainte Barbe, leur sainte patronne

Les pompiers franciscains ont célébré pour la 99e année consécutive la Sainte-Barbe. C'est à la mairie que la famille des soldats du feu s'est retrouvée autour du conseiller général Christian Lussagnet, du maire Raymond Soucaret et du chef de centre Daniel Sartor. Ce dernier est revenu sur les interventions de l'année écoulée, une cinquantaine au total effectuées par les dix-sept pompiers locaux. Une équipe rejointe depuis peu par le nouveau médecin de la commune, le docteur Choinet. Une arrivée saluée par l'ensemble des participants, notamment par le maire.

Le camion des pompiers en 2011

Le camion des pompiers a rejoint le CPI Francescas en 2011
après son réaménagement en CCFR par la société Gallin.


Revenant sur les problèmes de volontariat (deux jeunes veulent intégrer l'effectif franciscain), Daniel Sartor a ensuite évoqué les perspectives de réorganisation des services de secours, souhaitant voir celui de Francescas continuer à exister.
Enfin, vint l'heure des récompenses. Tout d'abord le passage au grade de caporal-chef de Thierry Giassi et Patrice Tarrit et l'attestation d'équipier feu de forêt à David Bernèse. Puis, quatre des soldats du feu de Francescas, Henri Nitkowski, Bernard Planté, Claude Carrère et Michel Grégorio ont reçu la médaille d'argent pour vingt ans de service. Quatre médaillés plus un, puisque l'amicale a réservé une surprise à son chef de corps, lui aussi décoré de cette médaille d'argent.

 

Le camion des pompiers en 1950-1955

CPI Francescas
FI Francescas sur chassis Dodge WC (Photo Bernard de Laforcade)
Un CCI emportant seulement 2 hommes mais environ 3000 litres d'eau vers le sinistre..

Cliquez ici pour découvrir un site dédié aux pompiers

top en haut