la mairie de francescas

Maire: Paulette Laborde

2 rue Porte du Puits
47600 FRANCESCAS

Téléphone:
05.53.65.40.04

Fax:
05.53.65.49.58

e-mail
e-mail

Ouverture au public:

Lundi: de 8 h 30 à 12 h 30
Mardi: de 8 h 30 à 12 h 30
Mercredi: de 8 h 30 à 12 h 30
Jeudi: de 8 h 30 à 12 h 30
Vendredi: de 8 h 30 à 12 h 30
Samedi: de 8 h 30 à 12 heures.

 

Bibliothèque:
Jeudi après-midi

ligne de séparation

 

L'histoire de la mairie:

Au Moyen Âge, c'est un magistrat chargé de la police et de la justice seigneuriale. Il est le plus souvent choisi et nommé par les grands feudataires ou élu par les bourgeois et est parfois aussi appelé consul, jurat ou capitoul.
À l'époque moderne une partie même de leurs fonctions judiciaires passa entre les mains des baillis, et dans beaucoup d'endroits les échevins ne furent plus que des officiers municipaux, conseillers du maire.
Les échevins de Paris étaient les assesseurs du prévôt des marchands et siégeaient avec lui à l'hôtel de ville.
La Révolution française de 1789 abolit les échevins et transporta leurs attributions aux maires et aux conseils municipaux.

La Maison Commune était située à l'angle de la Grande Place et la Rue de Pourtaou.
A cette époque la Grande Rue et la Rue de Pourtaou s'appelaient la Rue de la Grande Communication.
En 1843 ont commencé des réunions du conseil municipal, afin de construire ou acheter une maison pour le futur l'hôtel de la ville.
En 1844 plusieurs notables (40 personnalités) de Francescas ont écrit une lettre au Préfet, afin d'empêcher l'achat de la maison de MM Tourné et Jolis, qui à ce moment- là était un cabaret, un lieu de la débauche.
En 1846 la ville a été achetée la maison MM Bourosé et Joliol, qui étaient propriétaires à cette époque, afin installer la nouvelle mairie.
L'ancienne Maison Commune sera utilisée comme halle aux grains.
La Maison choisie comme nouvelle mairie a été construite au 18e siècle vraisemblablement pour la famille Dupin de Belloc. Elle est divisée et vendue par Pierre Dupin de Belloc en 1831à la famille Besse. Une partie de la maison, ainsi que la maison voisine, (les maisons Jolis et Tourné) sont achetées par la commune.
Une partie du bâtiment de la nouvelle mairie est louée à la poste en 1885. L'escalier possède une rampe réalisée par Planté, ferronnier à Francescas au tournant du 19e et du 20e siècle, selon la tradition orale (restauré) .
A gauche en entrant à l'emplacement de l'actuelle salle de réunion, il y avait une salle de justice de paix ou prétoire, elle était revêtue de très belles boiseries, lesquelles ainsi que le mobilier (estrade, barre et sièges), ayant souffert lors de l'incendie de 1956 et ont disparu, de même pour le mobilier de la grande salle de l'étage ( grande bibliothèque vitrée ), qui contenait les archives disparues et détruites lors du sinistre.
Ce sinistre a eu lieu entre 4h et 5h du matin. La cause n'était jamais connu, c'est les pompiers de Nérac, qui sont intervenus.
La salle de justice de paix était la dernière trace d'une juridiction Franciscaine.
La partie droite en rentrant, qui possédait une entrée directe sur la rue, qui avait servi successivement de Bureau de Poste, puis le logement pour Baqieu, un facteur rural, abritait l'école de la musique.
Dans les années 1950-1960 exerçaient un juge de paix et un huissier, Mr. Raoul Castex, leurs métiers.
Devant la mairie se trouvait l'abreuvoir pour les animaux.
Dans la lettre au Préfet les opposants au projet de la nouvelle mairie ont également proposer la construction d'une prison indispensable dans un chef-lieu de canton, soit pour la détention provisoire des prévenues soit pour ceux condamnés.

la mairie de francescas 1939

 

Francescas et ses maires:

1782 -1783 Sieur Dupin
1783-1786 M. Patras de Campagno
1786- 1793 Mr. Ducos
1793-1794 Pierre Vivent
1798 Gabiotte - commissiare municipal
1794-1798 Jacques Lartiques 1881-1882 Germain Balleton
1798-1803 Bernard Vivent 1882-1883 Henri Clarin
1803-1808 Pierre Dupin et Dupin-Belloc* 1883-1888 Jean Justin Corne
1808-1805 Louis Come Clairin 1888-1892 Jacques Besse
1815 Joseph Gabiolle 1892-1900 Pierre Trauquessegues
1815 Louis Come Clairin 1900-1904 Mathieu Besse
1815-1818 Alexandre Bigos 1904-1904 Paul Labadie
1818-1823 Pierre Vivent 1904-1906 Victor Labadie
1823-1830 Come P.Marie Clairin 1906-1925 Armand Mène
1830-1833 J.M.Joseph Gabiolle 1925-1929 Louis Broc
1833-1835 Lucien Dubroca 1929-1935 Augustin Denux
1835-1837 Auguste Victor Vivent 1935-1941 Alfred Bachère
1837-1843 Lucien Bernard Dubroca 1941-1944 René Darbon
1843-1844 Come P.Marie Clairin 1944-1947 Daniel Laborde
1844-1848 Joseph Lassoujade 1947-1968 René Bousquet
1848-1852 Come P.Marie Clairin 28.2.1968-2014 Raymond Soucaret
1852-1858 Antoine Bazignan depuis 24.03.2014 Paulette Laborde
1858-1865 Pierre Soucaret
1865-1881 Jean Justin Corne
 

En 1469, création par Louis XI d'un consulat librement nommé chaque année par le suffrage des habitants. Les consuls de Francescas, maires des villes avant la réforme napoléonienne, étaient, parmi d'autres:

       
1525 Raimond de Laborde & Raimond de Rittan
1652 Guilhomme
1577 Bigos et Bacqua & Vigos
1630 Isaac Guillaume
1633 Doalle, Vaqua & Jan Charlari suppléants
1644-1648 Pierre Vaqua
1648 Charles Dumoche, Pierre Bofilh et Jan Vivens
1649 sieur Rigal
1639-1650 Vacqua et Lamoliasse
1652 Jean-Elie Lapujade, Jean Lachapelle, Jean Ferrel, Pierre Darno et Bernard Castets
1660 Hourgade et Lafontan
1703 Joseph de Lartigue
1704 Joseph de Lartigue
1717 Joseph de Lartigue
1762-1767 Jacques de Lartigue

* en 1803, deux maires représentent Francescas ( Francescas du Couchant et Francescas du Levant)

Trente-six maires se sont succédé à la tête de la commune jusqu'à ce jour, en déhor des consuls.
Certains d'entre eux apparaissent plusieurs fois: Vivent avec quatre prénoms différents. Clairin a fourni trois maires différents et les noms de Dubroca, Besse et Labadie ressortent deux fois sans que nous sachions, s'il s'agit de la même famille. L'exception faite par la famille Soucaret, qui présente deux maires à deux époques bien distingues.
Rappelons, que sous le consulat et l'Empire, les maires sont nommés par l'autorité préfectorale, les registres de délibérations sont étrangement muets sur les élections.
Les démissions sont très nombreuses, ce qui explique en partie l'irrégularité de la durée des mandats.

Veuillez trouver ici quelques documents d'antan de la mairie de Francescas

Quelques photos d'hier à aujourd'hui

la mairie de francescasla mairie de francescasles maires d'albret

les maires d'albret

Sceau de la mairie de Francescas

Délibération du conseil municipal de Francescas en 1889

Passe-Port de la police générale de l'empire en 1807

Passe-Port de la police générale de l'empire en 1808

Cachet de la mairie de Francescas pendant et après la révolution

Cachet de la mairie de Francescas pendant et après la révolution

Cachet de la mairie de Francescas 1793

Cachet de la mairie de Francescas 1862

Cachet de la mairie de Francescas 1862

Cachet de la mairie de Francescas 1889

Cachet de la mairie de Francescas 1944

les archives

Mentions legales | Liens | Accueil |Plan du Site |Plan de Francescas
e-mail Francescas 2012 -
Tous droits reserves
Conception et maintenance
: e-kommunikation.com