Bienvenue à Francescas!
Veuillez trouver ci-dessous nos activités, les loisirs et informations de notre vie locale

fêtes et loisirs actualités mairie
informations utiles
animations communes
les archives
point de vue

Francescas fait partie de la communauté de communes des Coteaux de l'Albret!

Région : Nouvelle-Aquitaine
Département : Lot-et-Garonne
Arrondissement : Nérac

Administration: Mairie de Francescas

La Région

A 27 km d'Agen, 25 km de Condom, 8 km de Nérac, Francescas est situé en pays d'Albret, limitrophe du département du Gers et ainsi devenue la porte de la Gascogne, proche de la vallée de la Garonne et à l'orée de la forêt landaise. Au nord, c'est dans la vallée de la Garonne, et à l'est, sur les plateaux, que se cultivent les primeurs du Sud-Ouest de la France. Au sud, c'est le pays de la Ténarèze, riche terre d'armagnac renommée, vallonnée, couverte de vignes. A l'ouest, les landes, forêt dont les pins dressent fièrement leurs élégantes silhouettes vers le ciel.
L'histoire, la gastronomie et le climat en font un site privilégié du bonheur de vivre, au cœur d'un réseau de villes, de villages et de bastides, de châteaux, de domaines et de vallées dont les beautés ne s'épuisent jamais.
Cette région agricole et forestière témoigne d'une culture vivante chargée d'une histoire qui s'étend de la préhistoire à la révolution française en passant par l'époque gallo-romaine.

En parcourant les marchés ensoleillés, le regard apprécie les couleurs et les richesses des étals. Les gourmands repèreront rapidement les plateaux de fruits dont la vedette, en été, est le melon du Néracais, produit sur les coteaux de la Baïse. Ils côtoient avec bonheur magrets, confits, terrines et foies d'oies ou de canards. Et pour accompagner le tout, les producteurs proposent Floc de Gascogne, Pousse Rapière, Armagnac ou vins de Buzet.
A travers ses paysages et ses panoramas ; des coteaux de Gascogne drainés par la Baïse et la Gélise, frontière des sables, en traversant les vignobles de la Ténarèze ou de Buzet et la forêt landaise, la découverte du patrimoine bâti est particulièrement riche. Cette découverte se fait à pied, à VTT, à cheval, en vélo ou en voiture sur les très nombreux circuits balisés, de promenades et de randonnées.
L'aventure est aussi au fil de l'eau, on se laisse prendre au charme du passage des écluses sur les courbes généreuses de la Baïse ouverte à la navigation, ou plus au nord sur la canal latéral à la Garonne qui promène sa nonchalance.

De nombreux châteaux, le château d'Henri IV à Nérac ou celui de Poudenas avec son ambiance de toscane, des bastides rondes comme à Fourcès ou carrées et fortifiées comme à Vianne, des moulins comme le moulin des quatre tours à Barbaste, des villages de caractères tel Moncrabeau, le mont des chèvres, sur la route des pigeonniers vers Francescas, des ponts et de nombreuses églises jalonnent avec leurs histoires souvent mouvementées les routes de Gascogne.
Des lacs et des bases de loisirs: bases de loisirs à Montréal du Gers, Lislebonne à Mézin, lac de Clarens à Casteljaloux, lac de Barbotan et un parc de loisir Walibi à Agen, permettent de s'adonner aux joies de la détente et des plaisirs aquatiques en toute liberté ou à des soins aux deux centres de thermalisme de Casteljaloux et de Barbotan les thermes.

L'agriculture

La première CUMA (coopérative d’utilisation de matériel agricole) est créée peu avant 1950, Messieurs Laborde, Labat, Despeyroux , Amédée, Farre et quelques autres suivront peu après comme :

Messieurs Bousquet, Launet, Gouget, Pereuil, Di Guisto, Popeck, Gachedroit, Gilbert Amédée, Fabra, Jean Jougla, Jean Quiquerez.

Cette autre étape de modernisation avec la généralisation de la traction mécanique en particulier aura les mêmes conséquences que les premières : augmentation des rendements, diminution de la pénibilité et du personnel. La suppression de la traction animale diminuera le nombre de bêtes dans les étables, le nombre d’heures de travail consacrées à cet élevage et les mauvaises conditions de rentabilité amèneront la suppression totale du bétail. Sue la commune, seul Monsieur Angelo Chiesa, négociant en bestiaux de son état, conserve quelques bêtes.

Autre conséquence importante : la disparition des derniers fermiers ou métayers. Les exploitations s’agrandissant, les propriétaires non exploitant confient leurs fermages soit à des voisins à la recherche des surfaces à cultiver, soit à des entrepreneurs.

Un autre changement très important se situe au niveau des cultures. La polyculture du début de siècle consiste en céréale, prairie et vignes. La mécanisation entraînera la disparition des prairies. La vigne, demanderesse de beaucoup de travail pour un rendement médiocre à cette époque, disparaîtra peu à peu.
Le dernier quart du 20ième siècle verra apparaître des cultures sous plastiques, melons, fraises, courgettes. Apparition également des serres. La polyculture de Francescas est donc composée en l’an 2000 de céréales ( soja, blé, colza, maïs, tournesol) et cultures sous plastiques, tunnels, serres ou plein champ, qui nous donnent des melons, des fraises, des courgettes, mais aussi des tomates, des salades et même choux de Bruxelles.

Ajoutons pour compléter cette liste de graines de betteraves pour l’industrie sucrière du nord de la France. La culture du tabac fait une timide apparition, mais a complètement disparu du paysage communal.

L’apparition des cultures nouvelles en fruits et légumes ont provoqué la création de nouveaux organismes pour permettre l’écoulement et la commercialisation de leur production. Les franciscains ont participés à la création de la COOP de Fieux, ou Marché Cadran de Nérac, où ils sont participants actifs. Création également sur la commune d’unités de conditionnement (Pilat), qui emploient une main d’œuvre saisonnière ou permanente. La création ou implantation au ‘Jardin’ d’une usine de traitement de graines de semence avait paru aux yeux de beaucoup particulièrement utopique et farfelue. Depuis sa création, les bâtiments ne cessent de s’agrandir, les activités d’augmenter et il est de même pour le chiffre d’affaires. Nous avons le plaisir de trouver particulièrement bien placée (18ième rang) ‘Epi de Gascogne’ dans le palmarès des entreprises d’Aquitaine en performances.

L'agriculture biologique arrive à Francescas.

La société EARL de Chartreux a décidée de gérer ses terres à partir de 2018 d'une manière biologique, une méthode de production agricole qui exclut le recours aux produits chimiques de synthèse, utilisés notamment par l'agriculture industrielle et intensive.
C'est une décision presque historique, car tous des domaines autour de Francescas appliquent encore l'agriculture intensive.

Queques photos de Francescas des temps modernes

Francescas dans le temps moderne

Vous trouvez ici un plan de la ville

A Francescas même le temps s'est jamais arrêté. 81 Entreprises et associations sont la preuve d'une activité continue, partie essentielle de la vie economique et sociale de ce bourg.

- une Superette & station de service
- la Hire Traiteur à Francescas
- une boucherie
- une pharmacie & officine
- un Hôtel-Restaurant avec Bar
- un salon de coiffure
- une banque
- et la Poste


et bien d'autres forment avec force ce paysage des commerces de proximité.

La gestion du maire Raymond Soucaret est beaucoup pour cette richesse structurelle.
Une déchetterie, une station d'épuration d'eau, une caserne décente pour les sapeurs-pompiers, les clubs de sport et des services sociaux enrichirent encore les activités locales !

Des nouvelles constructions d'habitations dans des quartiers neufs à l'extérieure du bourg ainsi que les rénovations des vieilles maisons dans le centre confirme cette évolution vers un futur prometteur.
La rénovation de la citadelle, construit sur l'ancien château au moyen-âge, est un signe fort de la volonté d'y aller au-devant du XXIème siècle.

Profitez d'une vidéo de Francescas vue par le ciel ici

Vous souhaitez découvrir l'ancien canton de Francescas ou sa région ? Alors merci de cliquer sur l'un ou l'autre lien.
Vous avez une réclamation ou vous souhaiter vous exprimer, vous souhaitez nous apporter des informations en ce qui concerne Francescas, sa région et son histoire, notre livre d'or est à votre disposition ici

Quelques photos de Francescas sous la neige en 2012